La Moderne : « quand la mode et l’art se rencontrent »

L’association de mode De Fil En Aiguille (DFEA) et le BDA Pulsart se sont associés pour nous offrir un événement hors du commun : un vide dressing géant accompagné d’une exposition d’art et d’un DJ Set. Un cocktail original que nous avons pu savourer ce samedi 7 janvier 2017 de 14H à 18H, au palais Rameau de Lille.

Cette année, DFEA a mis les petits plats dans les grands. L’association nous a surpris en offrant ce vide dressing artistique, véritable innovation par rapport aux années précédentes. Le grand espace du palais Rameau était parfaitement aménagé, équilibré entre stands, expositions, espace détente et platines.

Avec la participation de Pulsart, les œuvres de jeunes artistes ou étudiants Lillois ont pu être exposées, notamment aux côtés des créations de Mister Primo, Elrema et Mighty Prod, invités pour l’occasion. Au total, La Moderne a émoustillé nos sens à travers l’univers d’une trentaine d’artistes.

collage

Côté mode, les stands proposaient des vêtements plutôt variés et de styles différents, le tout pour Madame, Monsieur, mais aussi pour bébé ! DFEA a visé large pour que nous puissions dénicher la perle rare, à petit prix. Deux blogueuses Lilloises ont d’ailleurs occupé leur stand : Mary B. et Lille By Mat’, qui a réagi sur l’événement sur son site internet.

Le DJ Set proposait de la musique majoritairement House. Il a pu être assuré par trois groupes, eux-aussi originaires de la région : Too Many Cars In The Kitchen, Welcome To My Flat et Bambz.

2.jpg

Malgré la complexité de l’événement, l’entrée à La Moderne était gratuite et ouverte à tous, étudiants ISTC ou non. DFEA et Pulsart nous ont chouchoutés et ont prêté attention aux petits détails. N’oublions pas l’atelier maquillage mis en place de 15H à 17H, les gâteaux faits maison ou encore la grande toile blanche installée à l’entrée, cet espace de « création participative » sur lequel nous avons pu laisser libre cours à notre imagination.

3.jpg

Iaorana Machoux-Delattre et Marie Beltrand, respectivement Présidente et Vice-Présidente de DFEA, ont pu s’exprimer lors de cet événement : « C’est la première fois que DFEA collabore avec le BDA. On trouvait ça intéressant de mélanger vide dressing et expositions et tout se passe très bien. C’est aussi la première fois que le vide dressing prend une aussi grande ampleur. Nous sommes très contents du résultat ! », nous livre Iao. « Nous avons appelé l’événement La Moderne n°1 parce que nous aimerions vraiment qu’il devienne annuel et qu’il soit perpétré par les futures équipes DFEA », ajoute Marie. Un projet donc ambitieux et qui s’inscrit dans l’avenir de l’association.

La Moderne était une agréable surprise et un défi relevé pour DFEA et Pulsart. Bravo à eux !

Caroline Z.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s