Il était Bruxelles une fois …

« Bruxelles, attends-moi, j’arrive » chantait Alain Bashung. Le BDI et Millésime, eux, n’ont pas attendu pour mettre les pieds dans le plat pays. Plat pour ses paysages, certes, mais certainement pas pour sa culture et la beauté de sa capitale, devant lesquelles se sont émerveillés les 35 explorateurs venus participer à ce week-end hors du commun. Faisant écho au succès du Road Trip de Novembre, les deux équipes relancent les cartes pour un nouveau partenariat plein de promesses, ouvert aux Français comme aux internationaux de l’école. Mais ils n’avaient sans doute pas compté sur la présence d’un troisième type d’invité : Eh oui, les Fouines de Tics&Tics étaient aussi présentes sur les lieux; et elles n’en ont pas manqué une miette !

Samedi 28 Janvier, 8 heures du matin. A l’exception de 2 retardataires, la totalité (ou presque) des voyageurs attendent le bus qui les emmènera à la conquête de Bruxelles. Une grande première pour certains, une redécouverte pour d’autres, peu importe : tous débordent de motivation à l’idée de partir à l’abordage de la capitale européenne. Et on les comprend : Manneken Pis, Atomium, Grand-Place … il n’y avait pas un instant à perdre ! Peut-être juste le temps de savourer quelques frites, accompagnées d’une traditionnelle bière belge. Oui, les papilles aussi ont pu s’émoustiller; et en barquette ou en cornet, par pintes ou par bouteilles, les deux spécialités nationales ont même leurs musées respectifs dans la capitale. L’occasion de se cultiver tout en dégustant les douces saveurs de la Belgique, « joindre l’utile à l’agréable » comme on dit.

Oui, tout était parfait, même l’hébergement. Car ne serait-ce que pour l’hôtel, le BDI et Millésime n’ont pas ménagé leurs efforts et ont offert à leurs protégés une nuit dans un train aménagé en auberge. Salle commune, baby-foot, billard, piano (et pianiste) … il ne manquait rien pour passer une bonne soirée, et si quelques courageux ont eu la motivation de sortir dans les boîtes Bruxelloises, la tendance générale était plutôt de rester en groupe à l’hôtel. Histoire de refaire le monde autour d’un verre. Et les problèmes dans tout ça ? Excepté une étudiante un peu longue à prendre sa douche et une écharpe égarée, il n’y en a eu aucun. La météo a été complice de l’événement et s’est maintenue tout au long du week-end, et même le léger retard lors du retour n’a pas suffit à ternir la prouesse du duo de choc entre les associations, maintenant devenues compères inséparables. De notre côté, on attend avec impatience leur prochaine collaboration …

Et qu’en ont pensé les internationaux ? Isabelle et Federica ont raconté pour Tics&Tics le meilleur moment de leur voyage :

Isabelle, Canada : « J’ai adoré quand on a bu un verre sur le toit du musée de la musique, il y avait une bonne ambiance et la vue était au top, c’est le cas de le dire ! »
Federica, Italie : « Quand on est arrivées en retard au musée de la bière. On s’était perdu et lorsqu’on est arrivées, tout le monde était déjà au moment de la dégustation. Du coup on les a rejoint directement !« 

Antoine S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s