Taupe 5 : Le saviez-vous ?

Si on met de côté les quelques étudiants qui affolent les compteurs d’absences et obligent M. Garnier à s’arracher les cheveux, nous passons le plus clair de notre temps dans notre école chérie. Mais au final, que savons-nous vraiment de l’ISTC et de ses intervenants ? Tout comme Poudlard a sa chambre des secrets, tout comme le professeur Quirell dissimule Voldemort sous son foulard, notre école et ses enseignants aussi ont leur face cachée. Mais les fouines de Tics et Tics ont mené l’enquête et dévoilent dans le deuxième Taupe 5 l’envers du décor… On en apprend des pas mûres et des vertes !

5 : Monsieur Flourez a écrit une pièce de Théâtre.

« Être ou ne pas être, telle est la question »… Professeur à l’ISTC, on savait qu’il l’était. Mais qui aurait cru que M. Flourez revêtait aussi la cape de dramaturge ? Eh oui, le professeur, qui dispose même de sa propre page sur Wikipédia, a déjà publié plusieurs de ses œuvres : entre quelques livres et essais sur la communication écrite, il a écrit une pièce théâtrale, répondant au doux nom de « Le fils de mon père est le père de mon fils, ou, mais que faisais-tu? ». On comprend tout de suite mieux pourquoi il nous enseigne si bien la langue de Molière…

4 : L’ISTC était à la base… une maternité !

Avec les amphis et les salles info, on a d’abord du mal à se l’imaginer. Et pourtant : avant la création de notre école, les locaux avaient un usage tout autre avec la Maternité Sainte Anne. Il est donc possible que beaucoup de Lillois aient poussé leur premier cri en B115 ! Mais si les jeunes mamans n’accouchent plus dans le campus Saint-Raphaël, l’ISTC fait perdurer la tradition en faisant naître en nous les communicants de demain, c’est poétique…

3 : Monsieur Origi est youtubeur !

De toute façon, les profs n’y connaissent rien en informatique… FAUX ! Et là-dessus, M. Origi en est la preuve; en effet, le professeur de gestion-comptabilité a sa propre chaine Youtube, sur laquelle il publie des vidéos sous forme de tuto : « La lévitation de l’eau« , « La crotte dans la pelle » ou encore « Calculs à en perdre son latin« , l’enseignant dévoile des phénomènes naturels ou mathématiques tel Jammy et Fred dans C’est pas sorcier. Etonnant, non ?

2 : Monsieur Violette a participé à « N’oubliez pas les paroles« 

« Quand la musique est boooonne !  » Avec lui, elle l’a été. Déjà présent dans le dernier Taupe 5 pour une jolie phrase sur les voitures, notre professeur de publicité signe une nouvelle performance en se classant à la 2ème place du classement. Et pas de n’importe quelle manière : Il a participé à la célèbre émission de Nagui, et loin de chanter faux, il a même tenu le micro d’argent ! Une chose et sûre Monsieur, à Tics&Tics, nous sommes vos fans n°1 !

1 : Patrick Delcambre a travaillé dans l’armée pendant 40 ans !

Soldats, garde à vous ! S’il avait fallu le deviner, beaucoup auraient donné leurs langues au chat. C’est pourtant bel et bien vrai : dans une interview accordée pour un JT de Tics&Tics, Monsieur Delcambre a confié être entré dans l’armée à 17 ans, et y être resté pendant 40 ans ! Autre fait surprenant, il a aussi avoué être fan d’équitation, qu’il a pratiquée durant sa jeunesse; une main de fer dans un gant de velours … En tout cas, on y voit plus clair quant à sa rigueur à propos des absences ! Mais bon, tant qu’il ne nous fait pas faire de pompes lorsqu’on dépasse les 8 jokers, on ne lui en voudra pas …

Fouinement vôtre,

Antoine S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s